CHIVA

Contact bureau des entrées :
Tel : 05.61.03.30.90
Fax : 05.61.03.30.91
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CHPO

Contact bureau des entrées :
Tel : 05.61.65.78.78
Fax : 05.61.03.79.33
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'accueil

Pour accomplir toutes les formalités liées à votre hospitalisation, présentez-vous au bureau des entrées situé dans le hall principal de l’établissement.
Voir plan du site...

Attention :
S’il s’agit d’une hospitalisation en gynécologie, en maternité ou en pédiatrie, vous devez accomplir ces formalités au rez-de-chaussée du bâtiment femme-mère-enfant de 8h 30 à 16h 30, du lundi au vendredi (accès 3 en voiture).
Voir plan du site...

Les documents à fournir

Vous êtes assuré social :

Munissez-vous des pièces administratives nécessaires à votre prise en charge :

  • carte d'identité Votre carte nationale d’identité ou carte de séjour ou passeport
  • vitale Votre carte vitale ou l'attestation papier l'accompagnant (de moins de 3 mois), votre attestation d’aide médicale d'état (AME) ou votre attestation de couverture maladie universelle complémentaire (CMUC).
  • Votre carte de mutuelle.

(Prévoyez un moyen de paiement)

Les autres documents à fournir : cas particuliers

➢    Accident du travail :

  • L’imprimé cerfa 11383*02 d’accident du travail si la sécurité sociale le prend en charge,
  • Le document de prise en charge si votre employeur le prend en charge

➢    Votre carnet de soins gratuits, si vous êtes bénéficiaire de «l’article 115», même si votre hospitalisation n’est pas en rapport avec le motif de votre réforme.
➢    Votre carte européenne d’assurance maladie si vous êtes ressortissant d’un pays membre de l’Union Européenne
➢    Si vous ne travaillez pas en France et vous n’appartenez pas à l’un des pays membres de l’Union Européenne, vous devez régler la totalité de vos frais d’hospitalisation sur la base d’un devis qui vous aura été préalablement transmis.

En cas d’hospitalisation en urgence

Dès que votre état le permet, demandez à un membre de votre famille de se présenter au bureau des entrées afin d’effectuer les formalités administratives et régulariser votre dossier.
En cas de doute sur votre prise en charge par l’assurance maladie ou de problème financier, contactez le service social (lien vers page « le service social hospitalier »)

Les patients étrangers hors Union Européenne

Si vous ne travaillez pas en France et vous n’appartenez pas à l’un des pays membres de l’Union Européenne, vous devez régler la totalité de vos frais de consultations.
Si vous envisagez de faire réaliser des soins dans nos établissements, un devis vous sera établi, en application de l’art R 6145-4 du code de la santé publique. Vous devrez vous acquitter de cette somme avant votre hospitalisation.

  Les tarifs des prestations

Les frais d'hospitalisation

Toute hospitalisation, quelle que soit sa durée, entraîne des frais qui sont composés de deux éléments: les frais de séjour et le forfait journalier.
Les frais de séjour varient selon l’unité d'hospitalisation et comprennent l’ensemble des prestations assurées par l’hôpital. Si vous êtes assuré social, ces frais de séjour sont pris en charge partiellement (80%) par l'assurance maladie (sécurité sociale).
Le forfait journalier représente votre contribution aux dépenses hôtelières (non compris le téléphone et la télévision). Le tarif est fixé par décret ministériel. Il vous sera facturé à votre sortie, si votre mutuelle ne le prend pas en charge.
La part des frais non supportée par la sécurité sociale s'appelle le ticket modérateur.  Celui-ci peut être pris en charge par votre mutuelle ou par la CMU (couverture médicale universelle).
Si ce n’est pas le cas, le ticket modérateur vous sera facturé.
Vous pourrez aussi obtenir en cas de besoin un bulletin de situation précisant la durée de votre hospitalisation au CHIVA (indispensable aux organismes de sécurité sociale pour le paiement des indemnités journalières, remboursement du transport en ambulance, etc.).

Si aucune prise en charge n'est possible

Si aucune possibilité de prise en charge des frais d'hospitalisation par un organisme quelconque n'apparaissait, l'hôpital est en droit de vous réclamer une provision équivalente à 10 jours d'hospitalisation. Cette provision devra être renouvelée dans le cas où la durée de l'hospitalisation serait supérieure à 10 jours.

Le ticket modérateur forfaitaire

Depuis le 1er mars 2011, les actes externes et les séjours d’hospitalisation qui font l’objet d’une tarification égale ou supérieure à 120 euros, sont affectés d’un ticket modérateur d’un montant de 18 euros à la charge du patient.
Cette mesure est applicable aux assurés sociaux relevant des régimes obligatoires de sécurité sociale sauf s’ils bénéficient par ailleurs d’une exonération du ticket modérateur pour un autre motif (affection de longue durée, invalidité par exemple).
Le bureau des admissions est à votre disposition pour vous renseigner sur l’application de cette mesure et ses exceptions.

Dans la mesure où votre état de santé le permet, vous pourrez être invité à patienter dans un salon de sortie, dans l’attente de voir le médecin qui vous soigne ou la finalisation des  documents de sortie.

Vous êtes pris en charge à 100% … mais pas pour tout :

Seuls, les soins médicaux et les médicaments en rapport avec l’affection de longue durée (ALD) sont pris en charge par l’assurance maladie. Les prescriptions sans rapport avec votre ALD sont remboursées au tarif habituel (pour distinguer les taux de prise en charge, le médecin utilise une ordonnance spéciale en deux parties appelée ordonnance bi-zone).

Si vous habitez dans un département autre que l'Ariège

Votre caisse de sécurité sociale peut imposer le tarif de l'hôpital le plus proche de votre domicile, y compris si vous êtes pris en charge à 100% au titre d'une affection de longue durée ou pour une intervention chirurgicale importante.
Dans le cas où le tarif du centre hospitalier du val d'Ariège serait supérieur au tarif de l'hôpital le plus proche de votre domicile, la différence sera alors à votre charge.
Cette règle ne s'applique cependant pas dans le cas d'une hospitalisation d'urgence dûment constatée médicalement.

Pour en savoir plus….
ameli.fr

La chambre particulière

L’attribution d’une chambre individuelle est réservée en priorité aux patients en ayant fait la demande et dépend des disponibilités de l’établissement et du service.
Dans certains services, vous pouvez demander à être hospitalisé(e) de préférence dans une chambre individuelle. Dans ce cas, un tarif journalier de 41 euros au CHPO et 45 euros au CHIVA vous sera facturé. Dans la grande majorité des cas, ces frais peuvent être pris en charge par votre mutuelle.

L'activité libérale des praticiens

Pour en savoir plus ...

La préparation médicale

Vous suivez habituellement un traitement

Avant l’hospitalisation, demandez à votre médecin traitant les consignes à suivre : il peut exister des contre-indications avec le  traitement qui vous sera donné pendant votre hospitalisation. Informez également à votre arrivée le médecin hospitalier qui vous prend en charge.

N'oubliez pas d'amener votre dernière ordonnance.

La préparation à une intervention chirurgicale ou à un examen endoscopique

Des documents vous informant de la conduite à tenir avant l’hospitalisation vous ont été donnés lors de la consultation : suivez scrupuleusement les instructions, car celles-ci participent à garantir la qualité et la sécurité des soins qui vous sont prodigués (hygiène corporelle, diète et régime particulier à suivre…)

Télécharge le document : Vous allez être opéré, quelques recommandantions

Procurez-vous les produits nécessaires auprès de votre pharmacien

  Votre séjour en maternité

Votre admission est réalisée directement dans le service ou après un passage par les urgences obstétriques.
Un agent du bureau des entrées passera dans votre chambre afin de déclarer la naissance de votre enfant :
         - Livret de famille ou pièce d’identité
         - Feuille de reconnaissance anticipée
Cette démarche a pour but de faire le lien avec le bureau d’état civil de la commune de St Jean de Verges et de vous faciliter les démarches administratives.

Bon à savoir :
Vous devez obligatoirement déclarer la naissance de votre enfant dans les 3 jours ouvrés qui suivent l’accouchement.
Certains documents personnels vous seront réclamés (livret de famille, Carte etc...)

En savoir +